Suivez moi sur :
25 mars 2015 0 commentaire Édito

Le trait d’Union

Le dialogue est sans doute une des meilleures définitions de la démocratie. Je veux être un homme de dialogue.
Je veux servir de trait d’union entre les éléments composites de notre société, entre le citoyen et l’Etat, entre les territoires et la nation, entre l’espace rural et urbain, entre les Français, au-delà de leurs différences sociales, économiques, culturelles, cultuelles…

La France a défini sa laïcité dans l’unité indivisible de ses valeurs républicaines. Certes, les problèmes de fond, les fractures de la société française et plus généralement de nos sociétés occidentales, révélés par les tragiques événements de ce début d’année, ne se résoudront pas rapidement. Il faudra une action longue et déterminée sur le plan éducatif, économique et social.

Le discrédit qui recouvre aujourd’hui la classe politique conduit trop souvent nos concitoyens à se tourner vers l’abstention ou le populisme. J’en ai conscience. J’ai conscience de ma responsabilité de parlementaire pour modifier la relation entre le citoyen et le politique et je m’y emploie.

Jacques Grosperrin,
Sénateur du Doubs
Conseiller municipal de Besançon

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publier.