Suivez moi sur :
8 septembre 2016 0 commentaire Vie locale

Fermeture du site ALSTOM de Belfort

À l’initiative de la Sénatrice Fabienne Keller, nous avons été plusieurs parlementaires dont les circonscriptions accueillent un site ALSTOM, à cosigner hier un courrier à l’attention du Président de la République. (voir document en annexe à ce communiqué)

Ce courrier porte sur la promesse de commande de 30 rames à ALSTOM qui a été officiellement faite par le Secrétaire d’Etat chargé des Transports Alain Vidalies il y a plus de 6 mois et dont nous n’avons aujourd’hui aucune nouvelle. Face à cet immobilisme, d’aucuns commencent à douter de la réalité de cette commande.
Ce courrier prend encore une dimension particulière alors que nous apprenons que le groupe ALSTOM a décidé d’arrêter sa production sur le site de Belfort notamment en raison d’une baisse globale de commandes et un trou d’activité à partir de 2018.
On ne peut s’empêcher de faire le lien entre cette baisse d’activité et la décision du Gouvernement de renouveler les trains Intercités par l’intermédiaire d’un appel d’offres et non par le renouvellement de contrats-cadres établis avec ALSTOM. Un choix que nous condamnons depuis des mois et qui participe à fragiliser l’avenir de notre fleuron industriel.
En somme, par son incapacité à honorer sa promesse de commande de 30 rames et son choix de renouveler les trains Intercités par un appel d’offres, le Gouvernement a largement participé à déstabiliser ALSTOM et assombrir son avenir. C’est regrettable et irresponsable.

Communiqué de presse du 8 septembre 2016

 

6-avril-2015-alstom-elysee

Photo prise devant l’Elysée le 6 avril 2016 en présence d’autres sénateurs pour défendre les emplois Alstom-Transport 

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publier.